Modedemploi de la protection de vos créations

Les artistes, les créateurs, les indépendants sont la cible des faussaires. 

Avant, il y a longtemps les faussaires re-dessinaient avec talent les billets de banque. Aujourd’hui, ils  recopient les sketches des stylistes qui mettent leurs créations en ligne sur Pinterest, sur les réseaux sociaux et autres supports numériques. Parfois même, ce sont les marques elles mêmes qui « laissent passer »  des copies dessinées à la va vite par quelques collaborateurs qui prennent leurs « inspirations » sur internet.
Thomson CompuMark met en garde les talents ! 
 Les illustrateurs, les créateurs indépendants, artistes de la mode, de la bijouterie qui publient leurs œuvres sur le web pour se faire connaitre, doivent protéger leurs créations avant de les publier. Pour cela, il existe des méthodes peu couteuses, mais qui datent une propriété de création, c’est une sécurité juridique.
 Thomson Compumark précise également que le vol de propriété intellectuelle « haut de gamme » n’est pas forcément volontaire, calculé. Lorsque vous cherchez l’inspiration sur le web, lorsque vous analysez les tendances dans les magazines, dans les salons comme Première Vision, vous risquez vous-mêmes de commettre l’irréparable délit de contrefaçon. Une copie trop servile est un acte coupable.
Le créateur dispose donc, selon le cabinet Thompson Compumark de trois pistes pour se protéger :
1 – Créer un logo qui va accompagner chaque dessin mis en ligne. Naturellement le logo devra être déposé et protégé. Le polo Lacoste est clairement identifié grâce à son crocodile. 
2 – Personnaliser les détails. Vous dessinez une veste qui correspond au style qui vous est propre. Ajoutez un ou des détails personnalisés. Une ganse qui identifie votre signature (pensez aux trois petits traits de couleur de Paul Smith
3 – Gardez bien au chaud une copie numérique de vos créations. Elles ne prennent pas de place sur vos étagères et sont la preuve de votre travail de créateur. Vous prouverez ainsi devant un tribunal que votre travail est le fruit de recherches, d’études, d’analyses et d’évolution dans votre travail de création. Votre avocat pourra présenter un dossier…
Vous montrerez que votre création est le fruit d’une recherche active.
Thomson CompuMark (groupe Thomson Reuter) est un cabinet spécialisé dans la protection des marques et des droits d’auteur. Il lutte contre la copie, la contrefaçon et le détournement de trafic et l’utilisation abusive des marques.
 copyright

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*