Le jean selon Ian Berry Denimu

le

Petit moment culture ce lundi matin : Certains ne jettent pas leurs jeans lorsqu’ils sont hors d’usage : ils découpent, reprennent, lavent, délavent, assemblent, collent, superposent… jusqu’à obtenir des tableaux composés uniquement de denim. L’artiste londonien Ian Berry, « Denimu » de son nom  d’artiste, excelle depuis 2008 en la matière en parvenant à faire des tableaux parfaitement réalistes reprenant des scènes de la vie quotidienne, dans des pubs, dans la rue ou dans des appartements semblables à ceux qu’il a habités.  Il s’inspire des grandes métropoles mais aussi de la vie d’artistes majeurs comme Jackson Pollock ou Andy Wharol et considère le denim comme un matériau urbain par excellence, à la fois toujours différent par son aspect et son histoire personnels et pourtant commun à toutes les populations. Son travail a commencé comme une simple observation, les multiples tonalités de bleu du denim lui inspirant des assemblages devenant, au fil du temps et de ses recherches, de véritables tableaux. Chaque tableau est évidemment unique, les pièces assemblant formant parfois des épaisseurs importantes, chaque oeuvre oscillant ainsi entre le tableau et presque la sculpture. Un travail de plus en plus récompensé par des commandes de grands de ce monde comme Steve Jobs, Lapo Elkann, la Ayrton Senna Foundation ou Giorgio Armani. A moins de 30 ans, il est devenu un des chefs de file des artistes de sa génération.

Ian Berry à suivre ici

Ian Berry ‘Behind closed doors’ Promo 2016 from Catto Gallery TV on Vimeo.

Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry
Ian Berry
Ian Berry
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram
Ian Berry – photo Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*