Consommateurs, consommatrices, on vous spolie, on vous ment…

« Travailleurs, travailleuses, on vous spolie, on vous ment, luttez avec moi contre ceux qui vous oppriment » disait la bonne Arlette il y a quelques années déjà. On change de monde, « Internautes, internautes, on vous spolie, on vous ment… » mais pas tellement de credo avec la cybercriminalité et cette étude qui nous tombe sous le nez aujourd’hui et dont il faut vraiment parler. On a eu les Ventes Privées, le Black Friday, c’est bientôt Noêl, la course aux cadeaux s’accélère , les propositions alléchantes des sites qui nous harcèlent pour nous soutirer le plus possible aussi, sous prétexte évidemment de bonnes affaires et d’économies substantielles. Les cyber-commandes vont exploser, et pourtant 45% des consommateurs ont été victimes au moins une fois de fraude. la moitié d’entre nous donc… Ca mérite réflexion et de faire attention au moment d’acheter la petite robe noire de nos rêves sur un site pas si connu ou de répondre à nos mails  !

Quelques chiffres édités par MarkMonitor, le spécialiste mondial de la protection des marques :

  • 87% des internautes sont sensibles aux dangers des transactions en ligne : 54% savent qu’il faut limiter au maximum l’enregistrement de données perso. Ils font davantage confiance aux sites web connus de commerce en ligne et aux applications de services bancaires mobiles alors qu’ils se méfient des médias sociaux et des pubs vues sur les réseaux sociaux. Ca parait rassurant, et pourtant
  • sur les 45% victimes de fraude, 65% ne portent pas plainte,et 20% ont pourtant perdu plus de 1100€. Ils ont été trompés en majorité par des faux emails usurpant l’identité  de vraies sociétés demandant des coordonnés bancaires ou des infos perso ou de fausses réinitialisations de mots de passe des réseaux sociaux…

Bref, l’affaire est grave et cela d’autant plus que les sociétés pâtissent elles-aussi de ces tromperies :

  • 71% des internautes pensent du coup que les marques y perdent leur réputation et 21% des personnes trompées en veulent à la vraie marque, 65% perdent carrément confiance en elle et 53% déclarent qu’ils n’achèteront plus du tout cette marque.

Conclusion : autant pour les marques que pour les clients la vigilance extrême s’impose. On fait des cadeaux et on lit les offres qu’on reçoit par dizaines en ces périodes de fête mais on ne communique rien que l’essentiel, on va sur des sites reconnus, on ne donne jamais ses codes bancaires ni ses documents administratifs sous aucun prétexte, on ne répond à aucun questionnaire, on ne croit pas à l’affaire du siècle (ou alors ce sera tout bénef pour les voleurs) et on est prudents et raisonnables. Les jouets soldés à 80% la veille de Noël y’a un truc qui cloche non ? Et les impôts qui justement vous proposent de vous rembourser 1000€ ça tombe aussi à point non ?

On continue à acheter évidemment, tous les grands sites ont des systèmes de paiement sécurisés, mais on s’en assure, et si le doute subsiste pourquoi prendre des risques ? On a tous vu des sites magnifiques qui reprennent le nom, le logo, les produits de grandes marques du luxe (ou les logo des impôts et de l’état français), à tel point qu’on douterait presque. Mais si on lit attentivement il est bien rare de ne pas voir une approximation dans la description de l’objet, des fautes d’orthographes, des erreurs de qualité… Bref, on devient aussi retors que les cybercriminels. La fraude va augmenter autant que  l’usage quotidien d’internet, dans l’avenir on fera confiance aux marques qui se mettront en sécurité maximum, c’est leur intérêt et le nôtre va avec . Bonnes courses de Noël !

Enquête MarkMonitor, novembre 2016.

darkweb
Le Darkweb, lieu de tous les sites clandestins qui menacent autant les marques que leurs clients…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*